Tam Tam d'Afrique Awards: Me Seidou Abou distingué "Meilleur acteur humanitaire et social de l'année 2016"

Une nouvelle distinction pour Me Seidou Abou, Greffier en chef du Tribunal de 1ère Instance de Cotonou après avoir été fait il y a quelques semaines Chevalier de l'ordre national du Bénin...

Une nouvelle distinction pour Me Seidou Abou, Greffier en chef du Tribunal de 1ère Instance de Cotonou. Après avoir été  fait il y a quelques semaines Chevalier de l'ordre national du Bénin, Me Seidou Abou était encore à l'honneur ce Samedi 26 Novembre lors de la prestigieuse cérémonie  de distinction panafricaine "Tam Tam d'Afrique Awards 2016". C'était à l'Hôtel Azalaï de Cotonou où il a été identifié comme étant le "Meilleur acteur humanitaire et social de l'année 2016". Une distinction qui confirme une fois de plus que l'homme reste un citoyen engagé pour le développement du pays et surtout pour la cause des déshérités. 

Pour le promoteur de l'évènement Abdoulaye Saidou,   Me Seidou Abou est suivi de près depuis deux ans dans ses actions humanitaires. Des dons aux  services de pédiatrie du CNHU et de l'Homel, l'hôpital de Porto-Novo en passant par son initiative " Noël pour les enfants", l'accompagnement apporté au citoyens du pays pour l'obtention des pièces nationales d'identité et sa lutte pour la cause des albinos, Me Seidou Abou reste engagé pour lutte contre la pauvreté au Bénin. Ce sont ces multiples actions humanitaires qui ont motivé les organisateurs de "Tam Tam d'Afrique Awards" à l'identifier comme le "Meilleur acteur humanitaire et social de l'année 2016". En plus de cette distinction, Me Seidou Abou porte désormais le titre d'Ambassadeur social. 

L'heureux récipiendaire recevant sa distinction et la lettre de félicitations, a tenu à remercier le promoteur pour l'immense honneur qui lui est fait. Il a précisé que son combat vise à accompagner le gouvernement dans sa lutte constante contre la pauvreté au Bénin. Avec son nouveau titre d'Ambassadeur social, Me Seidou Abou a réitéré son engagement à être toujours aux côtés des plus défavorisés qui sont selon lui des êtres vulnérables qu'il faut accompagner. Il invite cependant d'autres bonnes volontés à se joindre à lui pour mener cet combat contre la pauvreté. 

B.N