Révolution numérique en Afrique: La Fondation dédiée à la cause portée bientôt sur les fonts baptismaux

L’ancien Chef de l’Etat du Bénin, Dr Thomas Boni Yayi a été choisi comme parrain

La Fondation Africaine d'Intelligence Économique et de l'Économie Numérique sera portée sur les fonts baptismaux dans quelques jours. C’est une initiative de gros investisseurs Américains, Français, Britanniques, Japonais, Nigérians, Ghanéens, Sénégalais, Sud-africains, Ivoiriens… pour révolutionner le numérique en Afrique. L’ancien Chef de l’Etat du Bénin, Dr Thomas Boni Yayi, a été choisi pour la parrainer en raison de ses qualités d’homme d’Etat et des progrès de développement réalisés à la tête du Bénin, en 10 ans. 

Dans la continuité de la réflexion sur les nouvelles orientations pour le développement stratégique des entreprises africaines face à la globalisation, les nouvelles technologies et la nouvelle Economie,  Drafted By M. Amath SOUMARE, Senior Expert Intelligence Economique & Développement (Etats, Entreprises & Collectivités), a expliqué comment comprendre et intégrer la nouvelle économie et la société du savoir.

L’Intelligence Economique, la société du savoir, les Technologies de l’information, la nouvelle Economie sont, à l’en croire, les nouvelles armes des entrepreneurs de ce nouveau millénaire. «L’Intelligence Economique peut se définir comme un ensemble de techniques et pratiques expertes pour la maîtrise de l’information stratégique, dans le cadre du développement des entreprises & Etats, dans la nouvelle Economie», a expliqué le président de SOPEL International, qui a démontré le lien entre la société du savoir et la société de l’information.

 Drafted By M. Amath SOUMARE n’a pas manqué de donner des précisions sur l’économie de l’immatériel, les nouveaux défis des entreprises dans la nouvelle économie, les mutations occasionnées par la nouvelle économie, les mutations technologiques…

Pour Drafted By M. Amath SOUMARE, «l'intelligence économique en tant qu'ensemble d'actions coordonnées de recherche, de traitement, de diffusion et de protection de l'information utile aux acteurs économiques et aux gouvernements dans le cadre de la sécurité économique, doit être rentable et servir à l'élaboration de la stratégie de l'entreprise, ainsi que dans les manœuvres d'influences qu'elle exerce sur son environnement immédiat (les stratégies de Lobbying par exemple)». Il estime que le problème de la bonne gouvernance et du gouvernement des nations s'impose dans le devenir politico-économique de l’Afrique. «Pour rester compétitif ou simplement pour survivre, il faut désormais maîtriser parfaitement l’environnement global de l’entreprise, à savoir une maîtrise et un meilleur contrôle de tous les circuits d’information stratégique. Il devient dès lors urgent de prendre conscience des enjeux pour les entreprises africaines. Les pays africains ne doivent pas rater cette occasion unique de s’accrocher enfin aux wagons de la nouvelle économie. Si aucune action significative n’est faite rapidement aujourd'hui, ils pourraient être coupables de négligences demain», a-t-il fait observer.

C’est dire que la création annoncée de  la Fondation Africaine d'Intelligence Economique et de l'Economie Numérique vient à point nommé pour mettre l’Afrique sur les rails de l'intelligence économique et de l'économie numérique. Car, fait savoir Drafted By M. Amath SOUMARE, à l’heure où s’accélère le processus de globalisation et la facilité de transfert transfrontalier des technologies, une population éduquée et en bonne santé devient indispensable non seulement pour assimiler et utiliser les technologies nouvelles mais également pour participer réellement aux échanges internationaux.

B.L

L’ancien Chef de l’Etat du Bénin, Dr Thomas Boni Yayi a été choisi pour la parrainer la Fondation

L’ancien Chef de l’Etat du Bénin, Dr Thomas Boni Yayi a été choisi pour la parrainer la Fondation