Remise en cause de l'élection de César Agbossaga à la tête de l'AS Tonnerre: Le jeu flou du Sg Fbf Claude Paqui

_Un plan inavoué pour saboter l'œuvre salvatrice de redressement du football national enclenchée par le duo Homeky-De Chacus_

Alors qu'on  croyait  la crise au sein de l'As Tonnerre définitivement enterrée avec l'accord trouvé il  y a quelques jours entre l'équipe  légitimement élue de  César Agbossaga à l'issue de l'Assemblée du 18 août 2018 et les protagonistes de l'aile Kakaï Glèlè pour un bureau consensuel, les vieux démons de la division font leur réapparition.  A l’origine de l’escalade, une plainte d'un certain Yètchénou ( sans statut et probablement manipulé par une main invisible) auprès de la Fédération Béninoise de Football pour remettre en cause tous les efforts de réconciliation entrepris entre les   membres du club de la ville carrefour et à la clé, une lettre  surprenante du Secrétaire général de la Fbf Claude Paqui qui sème le trouble à quelques heures  où les joueurs  du président  César Agbossaga livrent à domicile, leur premier match de championnat face à Esae Fc.. Il ne peut être autrement quand on sait que le fameux plaignant se vantait déjà  d'avoir du soutien au sein du comité  exécutif de la Fbf.. Un soutien qu'a  certainement traduit  le secrétaire général de la Fbf à travers sa fameuse lettre. 

 En effet, Claude Paqui  dans un courrier N/Réf: 120/2018-B/FBF/SG/PT en date du 1er Novembre 2018, indique  aux acteurs en conflit que la Fbf se refuse de traiter  aucun acte du club As Tonnerre relatif au championnat  saison 2018-2019 au motif que les efforts de réconciliation entre les acteurs du club n'ont pas évolué. 

" Nous constatons malheureusement que ce début d'efforts de réconciliation des membres de votre club n'a pas évolué, et qu'aucune concrétisation dans ce sens n'est observée. Nous avons donc le regret de vous informer chers messieurs, que tant qu'aucune preuve formelle de votre accord pour une direction unitaire, ou collégiale de  Tonnerre Fc n'aurait pas été déposée au Secrétariat général de la Fbf, nous ne traiterons  aucun acte de ce club relatif au championnat de la saison 2018-2019, quel que soit de qui ou le camp duquel il émanerait", indique le secrétaire général Claude Paqui dans sa lettre. Une lettre que balaie d'un revers de la main,  César Agbossaga, président légitimement élu de l'As Tonnerre. 

"A priori, pour nous, il n'y a pas de crise. C'est une crise artificielle créée de toute pièce par des mains invisibles", César Agbossaga

Le président de l'As Tonnerre n'a pas tardé à répondre au courrier du secrétaire général de de Fbf.  Selon César Agbossaga, très serein, il n'y a pas crise au sein de l'As Tonnerre. 

"A priori, pour nous il n'y a pas de crise. C'est une crise artificielle créée de toute pièce par des mains invisibles qui se font démasquer depuis quelques jours", a souligné César Agbossaga  qui réitère  qu'il est le seul président élu  à la tête de l'As Tonnerre. Selon lui, il a consenti  toutes les sacrifices possibles  pour ramener la paix au sein de la famille du principal club de Bohicon. César Agbossaga juge la lettre du secrétaire général de la Fbf déstabilisatrice car  dit-il, l'As Tonnerre a retrouvé la paix puisqu'au  delà du fait que l'Assemblée générale qui l'a plébiscité à la tête du club  ait  été validée par l'instance compétente de la Fbf, il a favorablement répondu à l'appel au dialogue des différents du acteurs du club pour un bureau consensuel. Ceci sous l'arbitrage du maire de la ville de Bohicon, Luc Atrokpo très soucieux du dénouement de la crise. 

" Je viens par la présente informer qu'en dépit de la légalité et de la légitimité du bureau Exécutif de l'As Tonnerre de Bohicon élu en Assemblée Générale le samedi 18 Août 2018 dont j'ai l'honneur de présider et reconnu par l'instance compétente de la Fédération béninoise de football par Décision DCR Nº002/08 de la commission de Recours de la Fbf, j'ai donné une suite favorable à la requête d'ouverture du Bureau Exécutif élu pour l'intégration d'anciens collaborateurs de Monsieur Valère KAKAÏ GLÈLÈ, ancien président du Bureau sorti de l'As Tonnerre " , a  répliqué César Agbossaga dans une lettre adressée ce vendredi 2 novembre au président de la Fbf. Le président de l'As Tonnerre poursuit et précise que " l'acceptation de cette requête formulée par Monsieur Valère KAKAÏ GLÈLÈ par le Bureau dont je suis le président est le signe de ma volonté de rassembler dans la paix pour le développement du football dans le pays. L'heureux aboutissement de ce processus a été sanctionné par  un procès verbal de règlement à l'amiable instaurant un bureau consensuel pour conduire désormais les destinées de l'As Tonnerre de Bohicon", a expliqué le président César Agbossaga qui rassure qu'il n'a aucun problème avec le camp KAKAÏ GLÈLÈ et que  les inquiétudes formulées dans la lettre N/Réf: 120/2018-B/FBF/SG/PT en date du 1er novembre 2018 par le secrétaire général de la Fbf ne reflètent en rien la réalité au niveau de l'As Tonnerre. Le président César Agbossaga qui appelle les joueurs et les supporters à sérénité, rassure que le match As Tonnerre # Esae Fc aura bel et bien lieu. 

"Notre équipe va jouer le samedi 3 novembre conformément au calendrier établi par la Fédération", a rassuré le président de l'As Tonnerre. Pour finir,  César Agbossaga qui s'en remet au ministre des Sports Oswald Homeky et au président de la Fbf Mathurin de Chacus pour un dénouement de la situation, n'a pas manqué de les féliciter pour leur engagement à  travailler pour la résurrection du sport roi au Bénin.. 

La réaction des deux autorités est donc vivement attendue pour ne pas laisser la place aux oiseaux de mauvais augure qui n'ont que pour objectif de saboter  l'oeuvre salvatrice entreprise pour le  redressement du football national. 

Brieux Noureni

La lettre de réplique du Président de l'As Tonnerre au Secrétaire Général de la Fbf

La lettre de réplique du Président de l'As Tonnerre au Secrétaire Général de la Fbf