Parrainage réussi de la 18ème Édition de Koutonou Xwé: Le duo Aubin Adoukonou et Jeanne Assoclé donne un cachet spécial à l'événement

_(Grand moment de retrouvailles, de fraternité et d'unité des filles et fils Xwla et Seto)_

Les  filles et fils Wxla et Seto ont célébré  ce dimanche 9 septembre  à Akpakpa Yenawa, la 18è Édition de Koutonou 

Xwé. Une fête identitaire et de retrouvailles organisée par l'association Kondokpo qui vise à consolider les liens culturels entre  les autochtones  Xwla et Seto pour le développement de leur cité commune qui est  Cotonou. 

  Placée  sous le co-parainage de Aubin ADOUKONOU,  Directeur Général du Centre National de Sécurité Routière ( CNSR ) et de l'opératrice économique Jeanne Assoclé, cette 18 Édition de  Koutonou Xwé  qui a été marquée par plusieurs manifestations, a connu une grande ferveur populaire. D'entrée,  les populations  Seto et Xwla se sont  retrouvées autour d'une célébration eucharistique pour implorer l'amour et  la grâce divine sur la ville de Cotonou.  Une célébration centrée sur l'amour et l'unité  qui a connu la présence des sages et notables et de plusieurs autorités politico-administratives dont le parrain Aubin ADOUKONOU, la marraine Jeanne Assoclé ainsi que du  maire intérimaire de la ville de Cotonou Isidore Gnolonfoun.  Le  père célébrant  a au cours de son homélie, exhorté les populations  à la restauration des valeurs tels que l'amour du prochain, la  solidarité, le  partage et le  respect du bien commun. 

 Le Dg Aubin ADOUKONOU et Mme Jeanne Assoclé reçoivent les hommages de la population

 La  célébration eucharistique a laissé à  place aux manifestations officielles et à la  réjouissance populaire proprement dite. Une occasion pour le comité d'organisation de présenter à l'assistance, le parrain et la marraine de cette 18 Édition de Koutonou Xwé.

 Le Dg Aubin ADOUKONOU et Mme Jeanne Assoclé  ont été choisis de façon unanime par le comité d'organisation et les  notables pour donner une nouvelle dynamique à une fête qui depuis 18 ans d'existence peine à atteindre son objectif: celui d'être le vrai créneau d'unité pour le réel développement de la ville de Cotonou.  Les deux personnalités ont d'ailleurs reçu les hommages de la population pour avoir accepté se mettre à la tête de  cette 18 Édition de Koutonou Xwé qui n'aurait jamais eu lieu sans leur implication directe.  Des démons de la division étaient bien à l'œuvre pour empêcher la tenue des festivités. Mais grâce à la détermination des populations Seto et Xwla et la volonté des parrains Aubin ADOUKONOU et Mme Jeanne Assoclé qui n'ont que pour  souci,  l'union sacrée autour du développement de la ville de Cotonou, la 18 ème Édition de Koutonou Xwé a vécu.. Les célébrations ont eu lieu dans une ferveur populaire. Lors de la réjouissance populaire, à chaque visite d'association de festivaliers pour les civilités d'usage , le duo Aubin ADOUKONOU-Jeanne Assoclé a été porté en triomphe.

L'union autour du développement de  Cotonou,  une préoccupation du Dg Aubin Adoukonou

En acceptant de parrainer aux côtés de Mme Jeanne Assoclé, cette 18ème Édition de Koutonou Xwé, le Dg Aubin ADOUKONOU était préoccupé par l'union   de  tous les  habitants de la ville  Cotonou autour d'un idéal commun : Faire de Koutonou Xwé un véritable créneau d'unité pour le  développement de la capitale économique du Bénin.  A son adresse, le Dg Aubin ADOUKONOU a appelé à l'union de toutes les filles et fils Seto et Xwla..

_"Nous sommes né dedans, nous  avons accepté aux côtés de Mme Assoclé parrainer cette fête. Je voudrais féliciter le  comité d'organisation et leur dire que Kondokpo , c'est la fête de nous tous. Tous les filles et fils de Cotonou qui ont compris que la division installée devrait être enterrée, nous leur disons merci. Nous leur disons merci parce-que ça n'a pas été facile. Il y a eu certaines actions qui ont failli gâter la fête, mais les sages et les notables des Seto et Xwla, ensemble ont dit que tout le monde doit être uni pour que cette fête se réalise. Grande a été ma joie. Je voudrais dire merci et adresser mes  félicitations au président de la République qui a su prendre le devant de certaines crises. Si aujourd'hui la fête est une réalité, il a du donner des instructions. Nous voulons le remercier. Nous voulons inviter l'ensemble de nos frères qui sont avec nous à poursuivre le combat pour que la génération montante  puisse donner la preuve de ce qu'elle peut s'unir et obtenir beaucoup de chose."_, a souligné le Dg Aubin Adoukonou qui revenu sur l'historique de la fête. Il a surtout remercié  le comité d'organisation pour avoir accepté leur remettre le parrainage des festivités de cette année. 

_"Vous connaissez l'histoire de Koutonou. Koutonou, c'est les Seto et Xwla qui ont accepté les autres communautés. Les autres qui sont venues s'implanter. Comme nous, nous  sommes nés au sein de ces deux communautés, et qu'elles ont accepté nous remettre le parrainage, c'est parce qu'elles connaissent la devise de leur association qui est Kondokpo. Kondokpo qui veut dire l'unité d'action.  Je voudrais remercier le comité d'organisation pour la réussite de la célébration et surtout de nous avoir remis le parrainage de la fête."_*, a conclu le parrain Aubin Adoukonou qui a insisté sur l'union de toutes et de tous  autour de la vision du chef de l'État pour le  développement de la ville de Cotonou..

B.N