Modernisation du système de contrôle de la visite technique au Cnsr: Le Dg Aubin Adoukonou déploie une application mobile pour mettre les usagers au pas

Une opération musclée de contrôle sera lancée ce lundi sur toute l’étendu du territoire national par le Cnsr et la Police Républicaine

L’informatisation du dispositif administratif du Centre National de Sécurité Routière (CNSR) en marche.  Dans la dynamique de conduire la structure qu’il dirige vers l’efficacité et la performance, le Dg Aubin Adoukonou a encore innové. Une application mobile pour révolutionner le système de contrôle de la visite technique au Cnsr. Le dispositif a été lancé le vendredi 09 novembre dernier par le Dg Cnsr Aubin ADOUKONOU et le Directeur Général de la Police Républicaine, le Général Nazaire Hounnonkpè  à la direction de la Police Républicaine. C’est pour répondre à la volonté du chef de l’Etat qui dans le souci d’éviter les tracasseries administratives  aux populations, a ordonné la dématérialisation et l’informatisation de toute l’administration publique. Le Cnsr se met donc au pas et désormais ses unités de contrôle de visite technique disposent d’un outil révolutionnaire, une application mobile qui permettra de détecter sans contrainte les usagers  dont les véhicules ne disposent pas de visites techniques à jour.

Plus donc question d'obstruer lors des contrôles  systématiques, les axes routiers en agaçant les populations ou même de perdre le temps à l’usager en règle vis à vis de la visite technique de son véhicule. Avec  cette application que seuls les agents du Cnsr et de la police républicaine mandatés auront dans un Smartphone, les numéros d'immatriculations des véhicules y seront insérés pour ressortir en quelques secondes toutes les informations liées à l'état de la visite technique de n'importe quelle voiture. Les visites techniques non à jour ou contrefaites seront  donc décelés avec aise. Comme disposition, les propriétaires des véhicules et les agents du Cnsr qui auraient établi ces visites techniques truquées,  subiront la stricte rigueur de la loi.

A titre expérimental, des numéros d'immatriculations des véhicules des professionnels des médias et des agents de la police républicaine ont été publiquement insérés dans l'application puis les résultats présentés à la face du monde

« Lorsque le gouvernement de la Rupture s’est installé, le souci d’éviter les tracasseries aux populations a amené le président de la République à instruire les différents ministres qui à leur tour, ont instruit les différentes structures techniques aux fins d’aller vers la dématérialisation, d’aller vers l’informatisation de tous le dispositif administratif. En 2016, le Cnsr s’est décidé de pouvoir mettre à la disposition de l’ensemble de ses structures, un dispositif qui est une application de détection qui nous permettrait aussi bien au niveau de notre smartphone d’identifier des personnes dont les véhicules qui ne disposent pas de visites techniques à jour ou  les personnes dont les véhicules disposent de visites techniques non authentiques . A cet effet, nous avons décidé de travailler avec la police républicaine qui est garante de l’ordre public. La police républicaine qui est la structure habilitée, qui a prêté serment  pour pouvoir aller faire ces genres de contrôle.», a souligné le Dg Aubin Adoukonou qui a déploré le fait que beaucoup  d’usagers de la route, ne sont pas en règle en ce qui concerne la visite technique de leurs véhicules. Le Dg Cnsr annoncé d’ailleurs qu’une opération musclée de contrôle sera lancée dès ce lundi sur toute l’étendue du territoire national.

«Nous avons constaté que les gens ne font plus les visites techniques.  Les statistiques sont alarmantes. C’est pour cela après notre séance de travail, nous avons décidé de fournir la liste de tous les véhicules que nous avons pu extraire du registre d’immatriculation en République du Bénin, à la Police Républicaine pour que à son tour à  partir de lundi, les contrôles puissent s’opérer », a souligné le Dg Cnsr qui a appelé les usagers de la route propriétaires de véhicules à se mettre en règle. Il n’a pas manqué de saluer la franche collaboration et la disponibilité de la Police Républicaine à accompagner le Cnsr dans sa mission.

Le Général Nazaire Hounnonkpè, Directeur Général de la Police Républicaine  a félicité le Dg Cnsr pour cet outil révolutionnaire qui selon lui, facilitera la tâche  aux agents de la police. Le Dgpr a notamment  rassuré les populations que l’opération de contrôle qui sera lancée ce lundi et s'inscrit dans la vision du gouvernement d'éviter aux populations les tracasseries routières,  ne pourrait être une occasion pour rançonner les citoyens.

Faisant d'une pierre deux coups, le Dg Aubin ADOUKONOU qui fait de la sécurité routière son cheval de batail et qui œuvre à ce que l'alcool ne soit plus une source d'accident sur nos axes routiers, a officiellement offert  800 alcootests munis d'embouts changeables après chaque usage à la police républicaine. La  fin de l’année s'approche et le Cnsr et la Police Républicaine sont dans la dynamique d’œuvrer pour un taux d’accident zéro. Les frileux de l'alcool qui en abusent avant de prendre le volant  sont donc visés. Même les piétons en état d’ivresse  qui déambulent dans les rues sont avertis.

B.N