Insalubrité grandissante à Cotonou : Le Procureur de la République Mario Metonou veut sévir

Une chasse est lancée depuis ce lundi contre les citoyens indélicats...

L’insalubrité grandissante dans laquelle végète Cotonou, la capitale économique du Bénin préoccupe énormément le Procureur de la République  Mario Metonou. Au détour de la  réunion de commandement tenue  avec les Officiers de Police judiciaire le vendredi 9 novembre dernier,  le Procureur de la République a manifesté son indignation contre les actes  d’incivisme des citoyens qui refusent de s’abonner aux structures de pré-collecte d’ordures, mais qui préfèrent polluer la ville en déversant nuitamment leurs déchets ménagers dans  tous les coins de rues, notamment  sur les artères principales.

« J’ai eu l’occasion de rencontrer le deuxième adjoint au maire de la ville de Cotonou avec qui j’ai partagé la préoccupation  d’une meilleure salubrité de la ville. Effectivement il y a des citoyens qui ont pris la très mauvaise habitude  de déverser de nuit ou aux aurores leurs ordures sur les artères publiques alors que ces artères sont entretenues très difficilement à coût de plusieurs dizaines  de millions par la municipalité de Cotonou  », a fait constaté le procureur de  la République qui indique que ces actes d’insalubrité  mettent en danger la santé des populations

Même s’il a déjà discuté avec les autorités municipales sur la nécessité d’une meilleure salubrité dans la ville de Cotonou, le PR Mario Metonou compte passer à la vitesse supérieure.  Le commissaire central de la ville de Cotonou  ainsi que tous les commissariats  d’arrondissements sont déjà instruits aux fins d’entamer à partir  de cette semaine, une répression contre les citoyens indélicats. Selon le Procureur de la République, une veille permanente sera désormais assurée autour des endroits repérés  comme des  dépotoirs  et aussi  l’obligation sera désormais faite à tous les ménages de s’abonner aux structures de pré-collecte  d'ordures comme l’exige la loi.

« On ne peut pas perdurer à laisser durer ce genre de comportement. J’ai instruit de façon très ferme le commissaire central de la ville de Cotonou et les commissaires d'arrondissements pour qu’une veille permanente soit mise en place pour qu’on entame dès la semaine prochaine une répression sans merci de ces actes d’incivisme », a  martelé le Procureur de la République qui  invite les citoyens à contribuer par des comportements responsables  à l’assainissement de leur cadre vie. 

B.N