Fraude à la douane béninoise: La femme d'un douanier se fait délivrer de fausses quittances

Le DG douane Charles Sacca Boco doit ouvrir une enquête...

De la fraude au niveau de la Douane Béninoise alors que  le Programme de Vérification des Importations est mis en oeuvre pour corriger le tir et renflouer considérablement les caisses de l'État.   Le phénomène dure depuis environ un an déjà. C'est dire que c'est sous le régime de la rupture.  Dame Adeline, responsable de  Ets Oc qui intervient dans le secteur de vente de pièces détachées, de consommables  électroniques profite allègrement de la position de son mari qui  est un inspecteur des douanes béninoises pour faciliter son commerce.  Elle use en effet de son influence avec  certaines complicités, au niveau des frontières entre le Bénin et le Nigeria, pour faire de fausses déclarations de marchandises. 

Ainsi, pour une importation d'une valeur de 1.200.000F, dame Adeline peut obtenir une quittance de 600.000F voir 200.000F.   Il n'est pas difficile d'imaginer que c'est  le poste qu'occupe son homme qui rend possible   ce trafic. Des instructions sont données sur tout le circuit jusqu'à la sortie de Porto-Novo pour qu'elle  ne soit nullement inquiétée. Ce qui est plus gênant est que avec ces facilités obtenues, Dame Adeline se livre à une concurrence déloyale à d'autres commerçants qui exercent en toute légalité dans une ville du pays où elle livre ses marchandises.

Mais rien ne dure éternellement surtout avec la   lutte contre la corruption engagée par le Chef de l'État.  Le DG douane Charles Sacca Boco doit ouvrir une enquête. 

Dossier à suivre...

Gérard Atinkpon