Formation des agents marchands dans le cadre du Projet MCM: Une étape décisive pour sortir 9000 jeunes du chômage

La Dg Fnm Dénise Attihoukpè salue la vision du Chef de l'État et l'implication des SFD

 Ils sont environ 1700 jeunes agents marchands de Micro Crédit Mobile (MCM) de la première vague répartis sur toute l'entendue du territoire national à suivre depuis ce mercredi 21 février, une formation  dans le cadre du Programme Finance Digitale. Un programme numérique révolutionnaire initié par le gouvernement et conduit par le Fonds National de la Microfinance (FNM) en partenariat avec les Services Financiers Décentralisés (SFD) et avec l’appui de  ASMA GROUP.

 C'est la salle de conférence de Chant d'Oiseau de Cotonou qui a servi  de cadre au lancement officiel de cette première vague de formation qui durera trois jours. C'était sous la conduite de la Directrice Générale du Fonds National de la Microfinance Dénise Attihoukpè de Daniel Fangbédji, PDG de ASMA GROUP et de Nello Idohou, Dg APHEDD-FINANCE et représentant des SFD. 

Un véritable programme numérique d'autonomisation de la jeunesse

 En effet, le  Projet  Finance Digitale qui entre à travers ces séries de formation dans sa phase opérationnelle, est un programme numérique conçu pour révolutionner le secteur de la Microfinance au Bénin et surtout booster l'emploi des jeunes. A travers cette phase de formation, les 9000 agents Micro Crédit Mobile (MCM) retenus recevrons  des rudiments nécessaires sur les différents contours du programme, les notions sur la microfinance et surtout sur l'utilisation de l'outil principal de travail qu'est le Terminal de Paiement Électronique (TPE). 

 Pour Nello Idohou, Dg APHEDD-FINANCE et représentant des SFD, ces séries de formation constituent une étapes très importante dans la concrétisation des différentes actions programmées dans le cadre de ce projet. Selon lui, à travers la réalisation de ce projet, le Bénin devient le premier pays francophone en Afrique de l'Ouest mis sur orbite et qui emboite de ce fait les pas au Kenya. 

 _" Le projet de la Finance Digitale permettra  non seulement de rehausser le  taux de couverture des services financiers digitaux, mais aussi d'élargir l'éventail des services offerts à travers un mécanisme hautement sécurisé avec une  réponse efficace à la finance inclusive",_ a-t-il souligné avant de saluer le gouvernement du président Patrice Talon pour sa vision et le FNM pour la mise en œuvre de ce projet révolutionnaire qui reste selon lui, un véritable outil d'autonomisation  de la Jeunesse. 

 _"..Vous offrez en ce moment un véritable creuset d'autonomisation de la jeunesse pour l'entrepreneuriat. Il est aussi important de mettre un accent particulier sur le nombre de jeunes à impacter. Il s'agira pour le FNM et pour toutes les parties prenantes de procéder à un déploiement d'un réseau d'agents sur l'ensemble du territoire national. Ce réseau d'agents offrira plus de 9.000 emplois stables et de qualité répondant à l'école de la technologie"_ , a conclu le Dg Nello Idohou.  

La vision du Chef de l'État et l'implication des SFD saluées

 La  Dg FNM Dénise Attihoukpè a d'abord tenu à rendre hommage au Chef de l'État Patrice Talon qui soucieux des meilleurs conditions de vie des femmes et de la jeunesse béninoise, s'est personnellement impliqué pour l'aboutissement du programme. Selon elle, avec le développement du secteur de  la microfinance,  la finance digitale s'impose comme une alternative crédible pour répondre efficacement à  l'offre des services financiers aux populations à la base.

 _"Ce projet de finance digitale dont nous parlons, est un projet qui a été fortement salué par le Chef de l'État Patrice TALON parce qu’il est au cœur même de son programme d’actions pour le quinquennat 2016/2021. Son ambition est de faire du Bénin, une plateforme numérique pour toute l’Afrique de l’Ouest. Notre projet de digitalisation se trouve être au cœur de cette ambition. Sa mise en œuvre nécessite une formation préalable de vous qui êtes des agents puisque vous constituerez la vitrine des institutions de microfinance auprès des bénéficiaires"_ , a souligné la Dg FNM qui appelle les agents marchands à tirer véritablement profit de cette formation afin de saisir l'opportunité d'auto-emploi que le gouvernement leur offre. 

Denise ATTIHOUKPE n'a pas manqué de saluer le travail de fond des partenaires stratégiques du FNM que sont les Sévices Financiers Décentralisés qui se sont efficacement impliqués pour la concrétisation du programme. 

Agent Marchand MCM, une activité pérenne et porteuse

 Il faut souligner qu'en dehors du MCM, les agents marchands pourront offrir à la population d'autres services digitaux comme le transfert d'argent, la vente de crédit GSM, les activations des cartes bancaires et plein d'autres services qu'offre la plateforme CARMES. Un  argent marchand en fonction de son chiffre d'affaire peut obtenir des prêts comme fond de roulement. 

 On peut donc que le métier d'agent marchand reste une activité rentable pérenne et porteuse pour le futur. 

Brieux Noureni