Fête de la Tabaski à Abomey-Calavi: l'Imam Moutawakil prie pour la paix et la cohésion nationale

Encore appelée l'Aïd el-Kebir ou encore la fête de moutons, la fête de la Tabaski marque chaque année la fin du hajj...

Les fidèles musulmans de la Mosquée Médine 2 d'Abomey-Calavi ont sacrifié ce mardi 17 août  à la tradition de la célébration de la fête de la Tabaski. Ils ont répondu  massivement aux côtés des personnalités comme les anciens ministres Soumanou Toleba et Idrissou Bako,  à l'appel de l'imam Moutawakil pour l'ultime prière devant consacrer à l'immolation du bélier en hommage à Dieu.

 A l'occasion l'imam Moutawakil qui a prié pour la paix au Bénin, a appelé les acteurs politiques au dialogue afin de garantir la  cohésion nationale et le bien-être des populations.

Encore appelée  l'Aïd el-Kebir ou encore la fête de moutons, la fête de la Tabaski marque chaque année la fin du hajj. Elle a lieu le 10 du mois de dhou al-hijja, le dernier du calendrier musulman, après waqfat Arafa, ou station sur le Mont Arafat.

 La célébration de cette année est placée sous le signe de la paix, de l'unité, de la tranquillité et de la cohésion nationale.   Devant l'auditoire,  l'imam Moutawakil a d'abord  fait l'historique de la fête tout en rappelant les bienfaits du sacrifice ultime qui rassemble chaque année tous les fidèles musulmans.   Il a appelé tous les enfants de Dieu à faire preuve de générosité en cette occasion en partageant avec leur entourage la viande de sacrifice. Ses voeux de paix et d'union pour le Bénin ont été portés à l'endroit de Allah. L'Iman Moutawakil, a surtout appelé les gouvernants à travailler pour la justice sociale et les acteurs politiques à prioriser le  dialogue pour le renforcement de la cohésion nationale. L'homme de Dieu a  imploré la sagesse divine  sur les autorités béninoises  à divers niveaux avant d'immoler  le bélier prévu pour le sacrifice au nom de toute la communauté musulmane d'Agori Plateau. 

 Il faut souligner que cette célébration de la fête de Tabaski a permis à la Mosquée Médine 2 d'Abomey-Calavi de recevoir en son sein,  deux nouveaux convertis. Il s'agit de  Abel et Anicet, qui après les rites et la prière consacrés pour la circonstance afin de les  recevoir officiellement dans la congrégation musulmane, prennent désormais et respectivement les prénoms de Saïd et Mouhamed. Ils ont promis fidélité et soumission à Allah. 

B.N