Dossier de retrait d'agrément à la société Samtal-Technologie: Le faux procès contre Jean-Claude Talon

Nous pensons qu'il faut que l'opinion cherche à connaître la vérité afin d'éviter des conclusions hâtives...

  Dans le dossier de retrait d'agrément à la société SAMTAL-TECHNOLOGIE gérée par Jean-Claude Talon (Frère de l'actuel Président de la République), après nos enquêtes, nous pensons qu'il faut que l'opinion cherche à connaître la vérité afin d'éviter  des conclusions hâtives. Nous ne sommes pas ici pour défendre un homme mais nous suivons  simplement une logique. 

  De nos investigations, il ressort que Jean-Claude Talon n'est pas à ses débuts dans l'impression de badges et de cartes d'identités scolaires dans le sous-secteur des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle. Ce qu'il faut savoir, est qu'il exerçait depuis Feu Président Mathieu Kérékou jusqu'à Boni Yayi. Il a toujours proposé ses services dans le domaine aux différents établissements publics du pays. Le dernier marché qu'il a exécuté date d'un an alors que l'ancien président Boni Yayi était toujours au pouvoir. Toujours d'après nos enquêtes, il faut remarquer que Jean-Claude Talon exerçait auparavant ses activités dans un cadre pas trop formel.  D'où la création de la Société SAMTAL-TECHNOLOGIE pour se conformer aux exigences des autorités du Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle. 

  Même si la procédure de l'accord du marché reste à revoir, il faut souligner qu'à l'heure actuelle,  la Société SAMTAL-TECHNOLOGIE avec son expérience et dotée de tous les équipements nécessaires pour exécuter le marché sur place, devance de très loin ses concurrents qui doivent se plier sur   le Nigéria (sous-traitance et risque de retard dans l'exécution) avant de répondre aux engagements. 

  Dans les remous suscités par cette affaire d'agrément , il faut dire simplement que c'est le nom "TALON" que porte le premier le  responsable de SAMTAL-TECHNOLOGIE qui gêne. Est-ce un péché d'être de la famille présidentielle? Si Jean-Claude Talon a toujours exercé ses activités depuis le régime Kérékou, pourquoi veut-on coûte que coûte l'empêcher aujourd'hui? Parce-que c'est son frère qui est pouvoir? 

  S'il est vrai qu'il faut assurer la veille citoyenne afin que le pourvoir d'État ne soit pas un système de clientélisme qui ne profite qu'aux proches, il faudra aussi faire la part des choses afin de réserver le même droit à tous les citoyens du pays. Jean-Claude Talon est dans le domaine de confection de cartes d'identités scolaires depuis des lustres. En tant que citoyen, nous pensons qu'il a le  droit de postuler et de gagner des marchés. L'essentiel est  de répondre aux conditions d'attribution. 

B.N