Bénin-Scandale financier en perspective : Le Synass sonne l'alerte sur un décaissement suspect de 4,5 milliards à la CNSS

Fonds décaissés courant juillet 2017 et devant normalement représenter la souscription de la CNSS pour l'ouverture du capital social de la BIBE.

C'est une lettre qui présage d'un scandale financier à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). Le  Syndicat National des Agents de la Sécurité Sociale (SYNASS) par le biais de son secrétaire général Gilbert Sètondji Boco,  a en effet  à travers une lettre adressée le 24 septembre 2018 dernier au président du Conseil d'administration du CNSS,  porté des inquiétudes sur un décaissement suspect par  chèque nº 1882227 du 12 juillet  2017 d'une bagatelle de 4.500.000.000 pour la souscription du CNSS au capital social de la Banque Internationale du Bénin (BIBE).  Une part d'actions qui devrait  servir à sauver le placement hasardeux de 15 milliards effectué par la  CNSS dans une banque en proie à un moment donné, à de graves  difficultés financières.  Si le Directeur général de la CNSS a eu à confirmer  dans une conférence donnée le 6 novembre 2017,  que  l'institution qu'il dirige  a effectivement libéré sa souscription au capital social de la BIBE  à hauteur de 4 milliards 500 millions en application du  jugement ADD Nº 044/2017-2ème CH.COM du 26 septembre 2017 du Tribunal de 1ère Instance de 1ère Classe de Cotonou, le secrétaire général du SYNASS  dit dans sa lettre,  être surpris de cette autre décision paradoxale  ADD Nº007/18-2ème CH.COM du 12 juillet 2018 du TPI de Cotonou qui révèle que l'État béninois et la CNSS n'ont jamais libéré les fonds relatifs à leur souscription pour l'ouverture du capital social de la BIBE. 

"Eu égard de tout ce qui précède, le  SYNASS s'interroge sur ce que sont devenus, les fonds décaissés des comptes du CNSS par chèque nº 1882227 du 12 juillet 2017 tel que dit par le tribunal et affirmé publiquement par le Directeur général du CNSS dans son point de presse du  lundi 06 novembre 2017; étant entendu que ces fonds n'ont pas atterri vers les les comptes de la BIBE vers lesquels, ils étaient destinés", s'inquiète le Gilbert Sètondji Boco dans sa lettre. Le secrétaire général du SYNASS qui prend l'opinion publique à témoin, souhaite avoir de façon urgente, des clarifications de la part du président du Conseil d'Administration du CNSS.

B.N

Intégralité de la lettre du Sg SYNASS

Intégralité de la lettre du Sg SYNASS